9

Yasmine et Myriem Berrada ont fondé la galerie Loft en 2009 à Casablanca. Elles n’avaient pas 30 ans.

Comme dans de nombreux pays du monde arabe, l’histoire de l’art moderne au Maroc est relativement récente et nous vivons actuellement un moment historique où les peintres considérés comme modernes développent aujourd’hui encore un nouveau langage esthétique.


Soutenir la scène artistique marocaine ici et dans le monde

Avec un travail permanent de recherche, de publications sur l’histoire de l’art moderne et contemporain au Maroc, la galerie Loft représente les plus grands noms de l’art moderne local tout en soutenant des artistes contemporains très prometteurs.
De par ses ouvrages et ses expositions régulières, la galerie Loft propose une vision inédite d’un pan constitutif de l’histoire de l’art moderne marocain et remet en question les définitions académiques de cette discipline dans la région MENA en illustrant les frontières floues entre art moderne et art contemporain au Maroc.
En confrontant les valeurs montantes de la création contemporaine et les grands noms de la peinture moderne marocaine, sans jamais se confiner à une seule forme d’expression artistique, la galerie Loft cherche à faire connaître l’art moderne et contemporain marocain au-delà des frontières, à éveiller la conscience artistique du plus grand nombre et à nous transporter dans un futur proche où le Royaume chérifien occupe une place prépondérante dans le paysage artistique international.

Depuis sa création, la galerie n’a cessé de prouver, par sa sélection pointue et ambitieuse, la qualité des événements qu’elle organise et sa couverture médiatique, son statut de galerie de référence sur la scène artistique marocaine.


Des partenariats avec les plus grandes institutions 

Depuis plus de cinq ans, la Loft Art Gallery travaille en étroite collaboration avec les grandes institutions artistiques internationales à la promotion des artistes et de l’art contemporain marocains. C’est ainsi que l’artiste Mohamed Melehi, représenté par la galerie Loft, intègre en 2011 la collection du Centre Pompidou avec son œuvre Pulsations. La même année il rejoint la prestigieuse collection du Mathaf de Doha, au Qatar.
En 2013 il est le seul artiste du monde arabe à être retenu pour l’exposition au MAMAC de Nice Bonjour Monsieur Matisse, le seul à figurer parmi 50 artistes majeurs tels que Andy Warhol ou Niki de Saint Phalle.
En 2013 toujours, la galerie Loft collabore avec la Fondation Giverny permettant à Kim Bennani de séjourner trois mois durant dans les ateliers de Claude Monet – il est le premier artiste marocain à prendre part à ce programme.
En 2014, la galerie Loft figure parmi les plus importants prêteurs de l’exposition « Maroc Contemporain » à l’Institut du Monde Arabe à Paris, dans laquelle Melehi est à l’honneur. L’exposition représente la manifestation d’art contemporain la plus fréquentée depuis l’ouverture de l’Institut en 1987. De bon augure pour les deux prochains grands RDV auxquels participe la galerie Loft en mars 2015 : Art Dubai tout d’abord, où seront conjointement exposés Mohamed Melehi et Mohammed Hamidi, puis Art Paris lors d’un solo show de Melehi.

X